CYBER-FÉMINISME

Quand Instagram devient un instrument de lutte contre le harcèlement de rue

Noa Jansma en avait assez de devoir simplement passer son chemin lorsqu'elle était victime de harcèlement de rue. Pour dénoncer ses harceleurs et pointer du doigt la fréquence de ces agressions, cette étudiante en design à Amsterdam a eu l'idée de se prendre en photo avec ceux qui l'importunaient. Le compte Instagram Dearcatcallers rassemble tous ces clichés, agrémentés des commentaires lourds, souvent sexistes, et parfois agressifs de ces harceleurs du quotidien.

LIRE AUSSI : Cette étudiante prend la pose avec les hommes qui la harcèlent dans la rue

YES THEY GRAINES

Comment des citoyens lambda ont fait pression sur des sénateurs

Sorti dans une trentaine de cinémas le 4 octobre, le documentaire « Des [clics] de conscience » suit les péripéties des deux réalisateurs. De la cyber mobilisation aux dorures du Sénat, ils ont fait voter un amendement sur la liberté d’échanger des semences agricoles. Un guide du lobbying citoyen par l’exemple. 

LIRE ICI : « Des [clics] de conscience » : le documentaire qui réhabilite le lobbying citoyen

FIN DE VIE

Ils se battent pour mourir sereinement

 Après l'euthanasie de l'écrivaine Anne Bert, en Belgique, lundi 2 octobre, la présidente de l'association Ultime liberté, Claude Hury, nous raconte que choisir sa fin de vie permet de gagner en sérénité. 

LIRE AUSSI : L'interview de la présidente de l'association Ultime liberté : « La mort n’est pas un sujet médical, mais philosophique »

STYLE

Des marques de mode créatives et éco-responsables

Mercredi 3 octobre, la fashion week parisienne s'est achevée. Cela nous a donné envie de parler d'une autre façon de faire de la mode :

PAPIER GLACÉ

« Nansen » : le magazine dont le héros est un migrant ordinaire

« Nansen » est un nouveau magazine tout juste créé à Berlin. À la une, des récits de vie de migrants ordinaires. Et au fil de ces histoires personnelles, les parcours de communautés venues d'ailleurs.

Le premier numéro dépeint la vie d'Aydin Akin, un ancien comptable turco-allemand de 78 ans. Depuis 12 ans, il manifeste chaque jour sur son vélo dans les rues de Berlin. Tout seul avec son lot de pancartes encombrantes et son mégaphone bruyant. S'il réveille tout le voisinage, c'est pour mobiliser autour de la question des droits des migrants en Allemagne.